CNEFUSP

Présentation du Collège national des enseignants pour la formation universitaire en soins palliatifs
CNEFUSP
20 04 2015

Le Collège national des enseignants pour la formation universitaire en soins palliatifs (CNEFUSP) a été créé en septembre 2001.

Quels objectifs ?  

Son objectif est de contribuer à développer, à un niveau national, une formation universitaire de qualité en soins palliatifs afin de diffuser des pratiques de soins adaptés aux patients.

Cet objectif se réalise à travers deux axes :

  • Elaboration au sein du Collège de projets pédagogiques locaux, régionaux, inter-régionaux ou nationaux avec diffusion des travaux à un niveau national
  • Elaboration de la formation en soins palliatifs avec les responsables de toutes les disciplines concernées et les représentants ministériels ou politiques

Quels repères pédagogiques généraux ?

La réflexion et les expériences pédagogiques cherchent à articuler :

  • L’apprentissage de compétences définies en lien avec des situations rencontrées en soins palliatifs, la profession de l’étudiant et les lieux d’exercice
  • Un parcours pédagogique, gradué et continu, avec une articulation entre les formations théoriques et pratiques
  • Un apprentissage du travail en interdisciplinarité
  • Une ouverture à la réflexivité de l’étudiant dans une posture de praticien réflexif avec une implication personnelle, une approche globale des situations, une attention aux éléments contextuels et sociétaux, une ouverture aux sciences humaines et sociales
  • Une attention pédagogique aux cadres professionnel et universitaire de l’étudiant ainsi qu’à son lieu d’exercice professionnel
  • Une réflexivité du formateur sur sa pratique de formation avec une volonté de progresser dans ses compétences pédagogiques

Quelles méthodes de travail ?

Le CNEFUSP est un lieu de partages, de discussions, de réflexions, d’élaborations et d’approfondissements de diverses expériences pédagogiques.

Les modalités de travail sont variées :

  • Travail ciblé sur une thématique, en petits groupes, avec rédaction d’un document puis exposé à l’ensemble du CNEFUSP
  • Exposé d’une expérience pédagogique, testée et évaluée, et discussion lors du CNEFUSP
  • Elaboration de documents dans une perspective nationale
  • Discussion collégiale sur les orientations à prendre en termes pédagogiques
  • Discussion collégiale sur les modalités de coopération à construire avec les représentants d’autres disciplines ou des représentants ministériels et politiques
  • Formation continue des membres du CNEFUSP en faisant appel à des intervenants externes, compétents en pédagogie

En pratique, le CNEFUSP se réunit deux journées par an à Paris.
Un ordre du jour est préparé en amont et adressé à l’ensemble des participants.  
Après chaque rencontre, un compte rendu complet est rédigé et adressé à tous les membres avec les travaux qui ont été présentés.

Qui peut intégrer le CNEFUSP et comment ?

Le CNEFUSP regroupe des formateurs en soins palliatifs responsables ou engagés dans des formations de type universitaire. Ce peut être des facultés de médecine, de psychologie, de pharmacie mais aussi des IFSI ou des écoles de formation des masseurs-kinésithérapeutes.

La composition du collège est nationale. Chaque ville universitaire mandate deux de ses membres pour participer au CNEFUSP.

Bien que comprenant actuellement beaucoup de médecins, le Collège est pluridisciplinaire. Il accueille des professionnels de la santé de diverses disciplines (psychologues, infirmières…) ou des acteurs des sciences humaines et sociales concernés par la formation en soins palliatifs (enseignants chercheur en sciences de l’éducation, philosophes…).

Quel type de formation ?

Les travaux du Collège concernent les formations initiales et continues en soins palliatifs.

En ce qui concerne les facultés de médecine, cela comprend :

  • La formation en sciences humaines et sociales lors du Paces
  • L’Unité d’Enseignement « Santé-Société Humanités ».
  • L’Unité d’Enseignement 5  du Diplôme de formation approfondie en sciences médicales (DFASM) comprenant les items dédiés aux soins palliatifs
  • Les items transversaux du DFSAM concernés par les soins palliatifs
  • La rédaction de cas cliniques ou de QRM dans le cadre de l’ECN
  • La formation des internes selon les spécialités
  • Le DESC de médecine palliative –médecine de la douleur
  • Les DU et DIU de soins palliatifs
  • Le Master de recherche clinique en médecine palliative

Les formations sur les lieux de stage sont aussi concernées

  • Formation des externes en médecine sur les lieux de stage
  • Formation des internes en médecine sur les lieux de stage
  • Accueil des stagiaires dans des structures de soins palliatifs

Des travaux sont aussi menés dans d’autres facultés

  • Faculté de psychologie
    • Formation initiale des psychologues aux soins palliatifs
    • Insertion dans les Masters d’une formation en soins palliatifs
    • Réflexions sur les fonctions de la formation faite par des psychologues dans la formation d’acteurs de santé d’autres disciplines
  • Faculté de pharmacie
    • Formation initiale des pharmaciens aux problématiques relatives aux soins palliatifs
    • Insertion dans la formation continue (DU ou DIU) d’une formation adaptée aux problématiques relatives aux soins palliatifs
  • IFSI
    • Formation initiale des infirmièr(e)s aux soins palliatifs
    • Formation sur les lieux de stages
    • Constitution de référentiel de formation en soins palliatifs
  • Ecoles de masseurs-Kinésithérapies
    • Formation initiale des masseurs-kinésithérapeutes aux soins palliatifs

Pour nous contacter :

Pour obtenir davantage d’informations ou rejoindre le groupe de travail, vous pouvez nous contacter :
Secrétaire national : Nathalie Denis nathalie.denis@chu-nantes.fr
Président : Donatien Mallet donatien.mallet@chluynes.fr

A votre disposition :

 

Fichiers joints: