Nos partenaires

  • CNAMTS

Assureur solidaire en santé, la Cnamts définit les politiques de gestion du risque et pilote le réseau d'organismes chargés de les mettre en oeuvre.
Pour mener à bien ses missions, les activités de la Cnamts consistent notamment à : définir les orientations, les principes et les objectifs qui guident son action et celle de l'Assurance Maladie en général, et en assurer la mise en œuvre ; assurer la mise en œuvre des accords « conventionnels » passés entre l'Union nationale des caisses d'assurance maladie (UNCAM) et les syndicats représentatifs des différentes professions de santé, notamment pour la mise en place du parcours de soins coordonnés ; développer la maîtrise médicalisée des dépenses de santé et accompagner l'évolution des comportements de chacun ; définir et promouvoir la prévention de la maladie, des accidents du travail et des maladies professionnelles en réalisant des actions nationales utiles ; organiser et diriger le service médical de l'Assurance Maladie ; déterminer et coordonner l'activité des organismes du réseau des branches maladie et accidents du travail – maladies.
Actions soutenues :
La loi n° 99-477 du 9 juin 1999 visant à garantir le droit à l’accès aux soins palliatifs a notamment officialisé la participation de bénévoles à l’accompagnement des malades et de leurs proches, dans le but de leur apporter un réel réconfort psychologique et social. Pour ce faire, elle a rendu obligatoire la sélection et la formation de ces bénévoles au sein d’associations sous convention avec les établissements de soins et qui respectent une charte nationale.
Dans cette optique, sur ses fonds d’action sanitaire et sociale, la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) a mis en place une subvention destinée à la formation initiale et continue des bénévoles. Le 22 février 2000, la CNAMTS et la SFAP ont signé une convention qui confie à la SFAP la coordination et la gestion de cette subvention pour la formation. Une deuxième convention lui donne les moyens matériels et humains pour la réalisation de ce projet, avec en particulier la création d’une cellule de coordination et d’un comité de pilotage composé de 10 personnes. Depuis lors, le dispositif de financement des formations de bénévoles d’accompagnement de personnes en fin de vie a été reconduit chaque année.

  • LA FONDATION DE FRANCE

Présentation de la Fondation de France
Depuis 1969, la Fondation de France soutient des projets concrets et innovants qui répondent aux besoins des personnes face aux problèmes posés par l’évolution rapide de la société.
Elle agit dans trois domaines : l’aide aux personnes vulnérables, le développement de la connaissance et l’environnement. Elle favorise également le développement de la philanthropie.
Elle aide les donateurs à choisir les meilleurs projets, conseille les fondateurs sur leur champ d’intervention et sur le cadre juridique et fiscal le plus approprié.
Indépendante et privée, la Fondation de France ne reçoit aucune subvention et ne peut agir que grâce à la générosité des donateurs.

Actions soutenues :
- Bourse aux inscriptions du congrès de la SFAP
- Mise à jour de l'annuaire national des structures de soins palliatifs et des associations d'accompagnement de bénévoles

  • Fondation des petits frères des Pauvres

La Fondation des petits frères des Pauvres a été créée en 1977 par l'Association les petits frères des Pauvres sous le nom de "Bersabée" pour offrir des solutions de logement et d'hébergement pour des personnes âgées ou en précarité.
En 2003, la fondation a pris le nom de Fondation des petits frères des Pauvres et elle a reçu la capacité juridique de fondation abritante, lui permettant d'accueillir en son sein des fondations personnalisées -dites abritées ou sous égide- créées à l'initiative de particuliers, d'associations ou d'entreprises. Le logement est toujours un de ses principaux axes d'intervention, et la Fondation Bersabée est devenue sa première fondations sous égide, mais elle soutient également d'autres projets notamment dans le domaine de l'accompagnement des personnes malades ou en fin de vie, et le développement de formes d'accompagnement innovantes.

Action soutenue :
- Réalisation du film "Vivre le temps qu'il nous reste à vivre"

  • FONDS POUR LES SOINS PALLIATIFS

 Présentation du Fonds pour les soins palliatifs
Le Fonds pour les soins palliatifs, présidé par le Docteur Gilbert Desfosses, est né d’une réelle prise de conscience : les moyens financiers disponibles sont insuffisants et ne permettent pas la mise en œuvre de tous les projets qui  améliorent la qualité de vie de la personne malade et de ses proches. Le Fonds pour les soins palliatifs garantit une démarche globale d’accompagnement des porteurs de projets innovants, de la  mise en oeuvre de ces derniers à leur aboutissement. Il travaille en lien étroit avec son comité scientifique: http://www.fondssoinspalliatifs.fr/le-comite-scientifique/
Le Fonds pour les soins palliatifs  soutient des projets émanant de structures hospitalières, de réseaux de soins palliatifs, d’établissements médico-sociaux et d’associations. Il  facilite l’accès aux soins palliatifs pour tous ceux qui en ont besoin.Afin d’encourager le développement des soins palliatifs en France, le Fonds pour les soins palliatifs a choisi : de valoriser les compétences des acteurs engagés en soins palliatifs ; de stimuler les travaux de recherche ; de soutenir et de suivre la mise en oeuvre de projets innovants ; de communiquer de manière influente et ciblée, notamment auprès du grand public.
Le Fonds pour les soins palliatifs a élaboré sa stratégie autour de quatre programmes d’action :
- L’information du grand public et des professionnels de santé
- Les travaux de recherche
- Les approches non médicamenteuses
- Le développement de services numériques.

Action soutenue :
- Réalisation du Film "Vivre le temps qu'il nous reste à vivre"

  • Le Centre National de Ressources Soin Palliatif

Présentation 
Le Centre National de Ressources Soin Palliatif est depuis 15 ans l'un des acteurs privilégiés de la diffusion de la démarche palliative en France et dans le monde francophone.
Aconfessionel et apolitique, Le CNDR Soin Palliatif n’est ni un organisme professionnel, ni une organisation militante.
A la différence de la SFAP, Société française d’accompagnement et de soins palliatifs, il n’est pas chargé de la représentation du mouvement des soins palliatifs en France. Il n’est pas un centre de délivrance de soins directs - techniques médicales ou soins spécifiques.
Le CNDR Soin Palliatif est un centre dont la mission est de mettre à disposition des ressources, des compétences et des méthodes au service du développement des soins palliatifs et de la démarche palliative en France. Il propose une aide, un soutien et une expertise en intervenant prioritairement au niveau de l’information, de la communication et de la formation auprès des acteurs de terrain, professionnels, grand public et personnes concernées par la maladie grave, les soins palliatifs, la mort, le deuil. Par son professionnalisme et ses méthodes, il met à disposition de chacun des éléments permettant de mieux connaître et comprendre ces enjeux complexes et sujets à questions et débats dans notre société.
www.soin-palliatif.org est le site Internet indispensable pour tous les publics concernés par l’accompagnement de personnes gravement malades, en fin de vie, ou endeuillées. Il s'adresse au grand public et aux professionnels. Il répond autant aux besoins de néophytes que d'experts. C'est une plateforme interactive de référence.
Fort   de   15   ans   d'expérience   sur   les   soins   palliatifs,   la   fin   de   la   vie,   la   mort   et   le   deuil,  le Centre National de Ressources Soin Palliatif est un des acteurs privilégiés de la diffusion de la démarche palliative en France et dans le monde francophone. Le CNDR Soin Palliatif propose plusieurs services pour faciliter l’accompagnement de toute personne confrontée à la maladie grave, à la fin de la vie, à la mort ou au deuil.  
Le CNDR Soin Palliatif met en œuvre quatre principes – l’écoute, la connaissance, l’expertise et l’échange – au
service des acteurs concernés - professionnels, usagers, proches, personnes endeuillées, bénévoles et décideurs.
Animé  par  une  équipe  pluridisciplinaire  de  cliniciens,  chercheurs,  de  professionnels  de  l'information, d'Internet  et  de  bénévoles  www.soin-palliatif.org  met  à  disposition  des  outils  qui  permettent  de couvrir de nombreux besoins :
- Témoignages
- Foires Aux Questions
- Fiches pratiques
- Formulaires de contact et de dialogue
- Actualités et dossiers thématiques
- Listes de diffusion
- Portail documentaire
- Espace dédié à la formation et à la pédagogie
- Rubrique « en régions »
- Agenda des manifestations
- Forums et chats (ouverture en 2012).

L’Observatoire National de la Fin de Vie (ONFV), placé auprès de la ministre chargée des affaires sociales et de la santé, a été créé en 2010 dans le but d’apporter au débat public des données objectives et fiables quant à la réalité des situations de fin de vie en France et d’éclairer les choix réalisés en matière de politiques sanitaires et sociales (voir les missions).
Il ne prend en aucune façon parti pour l’une ou l’autre des opinions qui s’expriment dans l’espace public autour des questions de fin de vie.
C’est une structure autonome dont la gouvernance est garantie par un comité de pilotage, composé de 12 membres, nommés par arrêté du Ministre chargé des affaires sociales et de la Santé. Ce Comité de Pilotage, présidé par le Pr Régis Aubry définit les grandes orientations de l’Observatoire National de la Fin de Vie. Il définit les principaux axes du programme de travail, et assure le suivi des projets menés par l’équipe.

  • APICIL

Créée par le Groupe de protection sociale du même nom, la Fondation APICIL a été reconnue d’utilité publique en mars 2004. Portée par un conseil d’administration et un conseil scientifique engagés, la Fondation APICIL permet l’émergence de programmes innovants et humains pour améliorer la prise en charge de la douleur en France.

La Fondation APICIL est la seule fondation française entièrement consacrée à la douleur. Depuis 10 ans, elle a soutenu 400 équipes de recherche, équipes médicales et associations en France. La Fondation APICIL permet le développement d’initiatives en faveur des personnes rendues vulnérables par la douleur, dans tous les domaines de la médecine :
- Recherche
- Formation
- Information
- Nouvelles pratiques
- Aide aux associations

Action soutenue :
Bourse aux inscriptions du congrès de la SFAP

  • AG2R LA MONDIALE :

La SFAP tient particulièrement à remercier la Fondation AG2R pour le soutien important qu'elle porte au milieu des soins palliatifs et de l'accompagnement en fin de vie et plus particulière aux projets lancés par la SFAP. 

  • Les congrès de la SFAP :

Tous les partenaires, exposants et sponsors sont consultables directement sur le site du congres à la page suivante : http://congres.sfap.org/content/nos-partenaires