SEDATIONS

Les fiches repères et la grille SEDAPALL sont disponibles !

La loi du 2 février 2016 a incité la SFAP à créer un groupe de travail sur les sédations. Frédéric Guirimand a coordonné ce travail avec Nathalie Michenot et reste en collaboration avec la Haute Autorité de Santé  comme responsable de cette thématique de travail.

Trois sous-groupes de travail multidisciplinaires (médecins, infirmières, psychologues, bénévoles d'accompagnement...) ont été créés :

  • Les données scientifiques sur les sédations
  • La  Typologie des sédations
  • La  Rédaction de "fiches repères" vers une actualisation des recommandations

De nombreux échanges ont eu lieu et tous les avis ont pu s'exprimer. Grâce à un travail rigoureux soutenu par les données internationales réactualisées, les recommandations précédentes de la SFAP, l'expérience de chacun, les échanges avec les autres sociétés savantes et la relecture des membres du conseil scientifique, les travaux ci-dessous ont pu être validés par le CA de la SFAP et sont maintenant à votre disposition.

Ils ont également été diffusés à la Haute Autorité de Santé :

La SFAP tient à rappeler que les pratiques de sédations sont rares et concernent des situations complexes posant toujours un questionnement éthique qui doit être ajusté et inscrit dans une démarche palliative globale de soin et d'accompagnement.

Merci à tous ceux qui y ont participé et particulièrement à l'équipe de coordination.

Bonne Lecture !

Dr Anne de la Tour

 

Présidente de la SFAP

 

***

Le Groupe de Travail (GT) "sédations"  comprend 68 membres, médecins, infirmier(e)s, psychologue, bénévoles.
 
Le sous-groupe "fiches repères", piloté par Nathalie Michenot, a élaboré 3 fiches qui viennent compléter un document de la Haute autorité de Santé (HAS) portant sur la mise en œuvre d'une sédation continue et profonde maintenue jusqu'au décès. Elles ont pour objet d'éclairer les équipes soignantes sur 3 questions :
-    Quels repères pour apprécier qu'un pronostic vital est engagé à court terme ?
-    Comment évaluer le caractère réfractaire d'une souffrance ?
-    Quels repères pour une mise en œuvre médicamenteuse d'une sédation continue et profonde maintenue jusqu'au décès ?
Pour élaborer ces fiches, la méthode a été la suivante :
-    Le comité de pilotage du GT a choisi les thèmes à aborder.
-    Un sous-groupe "écriture" a écrit une première version des fiches.
-    Un groupe de relecture, constitué des autres membres du sous-groupe « fiches repères », de membres des sous-groupes « données scientifiques » et « typologie » et des personnes extérieures sollicitées pour leur compétence a suggéré des modifications.  
-    Le sous-groupe "écriture" a analysé ces suggestions. Le vocabulaire des 3 fiches repères a été uniformisé, en cohérence avec les documents « Sédapall » et « données scientifiques ».
-    La validation finale a eu lieu en réunion plénière du GT, complétée par des échanges de mails et réunions téléphoniques.
-    Le conseil scientifique (CS) de la SFAP a été associé à ce travail : quelques membres ont fait partie du sous-groupe "écriture" et tous ont été sollicités pour la relecture.
-    Le CA de la SFAP a relu les documents et fait d'ultimes corrections.

Ce travail s’est fait en lien avec la SFPO (Société Français de Psycho-Oncologie) dont des membres ont contribué à l'écriture et à la relecture.

Bonne lecture.

Dr Frédéric Guirimand
Responsable du groupe de travail « Sédations »

 

Fichiers: 

Vidéos Youtube: